Offres d'emploi

Consultant psychiatre

marker Tchad

Contexte

COOPI au Tchad. COOPI met en œuvre des actions humanitaires et de développement au Tchad depuis 1994. Les premières interventions ont été réalisées à l’Est et au Sud du Tchad. Avec le démarrage de la crise au Darfour, COOPI a renforcé progressivement ses projets le long de la frontière avec le Soudan et fut l’une des premières ONG déployées dans cette zone. COOPI a ensuite mené un certain nombre de projet dans d’autres régions du pays afin de répondre aux différentes urgences humanitaires.

Basé à N’djamena, Bol/Baga-Sola, sous la responsabilité directe de la cheffe de mission et du chef de projet santé mentale et protection, en collaboration avec le chef de base et l’administrateur pays et de zone le consultant psychiatre doit assurer que :

Les premiers contacts de la stratégie de mise en place de la santé publique et communautaire sont amorcés ;
Le module mhGAP est contextualisé selon les réalités de la région du Lac ;
Les prestataires médicaux de zones couvertes par COOPI sont formés sur le module mhGAP ;
Un rapport final des activités est produit, approuvé et signé par les deux parties.

DESCRIPTION DU POSTE

Le Psychiatre est responsable des premiers contacts avec les autorités sanitaires Tchadiens en vue d’une étude de faisabilité de la mise en place de la stratégie de santé publique et communautaire:

  • Il orientera les autorités sanitaires Tchadiens à continuer cette démarche ;
  • Il soutiendra COOPI dans l’élaboration des orientations stratégiques du programme santé mentale communautaire ;
  • Il contextualisera le module mhGAP aux réalités de zones d’intervention de COOPI dans la région du Lac Tchad ;
  • Il sera chargé de la formation et de suivis des acquis de la formation après celle-ci en veillant à la qualité de l’administration des soins par le corps soignant ;
  • Il produira un rapport avec des orientations  à suivre à la fin de sa mission.

PROFIL ATTENDU

  • Formation de base en médecine et en psychiatrie de préférence avoir un DIU en santé mentale communautaire;
  • Avoir travaillé à des postes similaires dans les pays en voie de développement avec des organisations; internationales. Avoir l’expérience du sahel est un atout non négligeable;
  • Capacité considérable de formations des partenaires étatiques;
  • Avoir une capacité prouvée en formation sur le module mhGAP, être un très bon formateur sur terrain;
  • Etre capable de contextualiser le module mhGAP selon les besoins terrain;
  • Avoir une expertise acquis au fil du temps dans la santé publique et communautaire ;
  • Avoir été ou Etre un collaborateur avec les autorités étatiques sanitaires en santé mentale publique et communautaire, un atout considérable;
  • Avoir déjà collaboré avec COOPI en la santé mentale est un plus;
  • Maitrise du paquet Microsoft.

LANGUE(S) DE TRAVAIL : Français obligatoire, anglais professionnel. L’italien est un plus.

Conditions et outils:

  • Accepter de vivres dans de conditions modestes : Guest-house partagée et supportée par COOPI;
  • Milieu à sécurité volatile avec le respect des mesures de sécurité strictes;
  • COOPI mettra le moyen de transport à la disposition du consultant (véhicule);
  • Un téléphone et crédits pour les différents contacts professionnels;
  • Un ordinateur (si necessare);
  • Le poste de consultant est non accompagné.