Offres d'emploi

Coordonnateur/trice de protection

marker icon Niger    

COOPI recherche un Coordonnateur/trice de protection au Niger

La mission de COOPI au Niger s’inscrit dans la mission de COOPI au niveau mondial: coopérer pour la lutte contre la pauvreté à travers l’engagement, la motivation, la détermination et le professionnalisme des collaborateurs sur le terrain. La stratégie est ainsi basée sur: la collaboration étroite avec les autorités et les partenaires de la société civile locale; la coordination et la concertation avec les acteurs humanitaires et de développent du Niger (Institutions internationales et ONG). COOPI est présent au Niger depuis 2012 avec un bureau de coordination à Niamey, et de bases terrain à Diffa, Agadez, Maradi, Tahoua et Tillabéry. Actuellement, COOPI travaille dans la région de Diffa dans les secteurs de la protection, la santé mentale, et l’éducation en situation d’urgence, à Niamey et Agadez dans la migration mixte avec la gestion des cases de passage et l’appui psychosocial des réfugiés et migrants, dans le district de Tillabéry à travers une intervention dans le domaine de la nutrition, à Agadez à travers un projet dans le domaine de l’entreprenariat des jeunes. Les principaux bailleurs de fonds sont l’UE, ECHO, la Coopération Suisse, la Coopération Italienne (AICS), USAID/BHA et les agences des nations unies (UNHCR, UNICEF).

 

Responsabilités

Assurer la coordination, la programmation et le suivi de la mise en œuvre des activités et l'évaluation des projets dans le domaine de la protection. Le chargé des programmes de protection sera également responsable de la rédaction de nouvelles propositions et de la supervision des rapports de projet, en liaison avec le coordinateur du programme et le Chef de Mission. Il/elle sera basé dans le bureau de coordination de COOPI Niger à Niamey, fera partie de l’équipe programme (coordinateurs sectorielles, chefs de projets), et sera sous la supervision du Chargé de Programme.

  • Supervision technique de la gestion de projets dans le domaine de la protection, protection de l'enfance en situation d’urgence (PESU) et violence basée sur le genre (VBG) ;
  • Supervision de la planification et de la mise en œuvre des programmes de protection COOPI au Niger, par la supervision directe du personnel de protection, et en assurant un niveau élevé de qualité technique des activités ;
  • Appui technique pour la conception et l'amélioration des interventions de protection, protection de l’enfance, lutte contre les VBG, y compris le partage et le développement d'outils, de directives et de normes, et la formation du staff ;
  • Supervision du développement et de la bonne gestion de la base de données des projets et transmission régulière des documents officiels des projets au Coordonnateur de programme et à la coordination humanitaire du Niger ;
  • Assurer la co-facilitation du Sub-Cluster Protection de l’Enfance (SCPE) en coordination avec UNICEF, leader.

 

Développement de propositions de projets:

  • Appui fourni au Chargé de Programme, le chargé Meal et l’équipe programme pour assurer la préparation de propositions de projets en ligne avec la stratégie pays ;
  • Tâches rédactionnelles, de recherche, de coordination et partage d’information entre les différents staffs ;
  • Appui aux consultants, chefs de projet dans la préparation de nouvelles propositions de projets : assistance technique, suivi du respect des lignes directrices ;
  • Appui à la collecte, à l'analyse et à la présentation d'informations de base pour la préparation d'analyses contextuelles des projets, l'application efficace d'outils de gestion axés sur les résultats et la conception d'objectifs de gestion ;
  • Supervision de l'intégration significative de la protection transversale dans d'autres domaines d'intervention de COOPI ;
  • Diffusion, implémentation et suivi de la PSEA dans tous les bureaux de COOPI au Niger.

Rapportage:

  • Contribuer à la préparation et rédaction des rapports de projets financé par des bailleurs divers en ligne avec les règles contractuelles ;
  • Maintien et partage un plan de rapportage interne.

Suivi et évaluation:

  • Suivi mensuel des projets de protection en coopération avec les chefs de projet, le responsable du S&E, le coordinateur administratif et le coordinateur du programme ;
  • En collaboration avec le coordinateur du programme, validation et transmission des rapports techniques aux bailleurs de fonds ;
  • Collecte des leçons apprises et mise en place des études de cas pour éclairer la programmation future et les orientations stratégiques ;
  • Organisation et mise en œuvre des missions d'évaluation prévues par les projets : participation à l'élaboration du TdR d'éventuels consultants, organisation des visites sur le terrain, préparation des rapports d'évaluation interne et externe, retour au personnel (chefs de projet, coordinateur de programme, coordinateur pays) ;
  • Soutenir l’équipe programme dans la collecte, mise à jour et analyse régulière des données spécifiques des différents projets et renseigner les outils de suivi programmatique de chaque projet, appui à la rédaction des d’études, évaluations, et recherches de COOPI selon les besoins ;
  • Appui à la fourniture des données pour les matrices/outils de gestion de l’information conçus à niveau des clusters/groupes de travail sectoriel du système humanitaire d’OCHA ;
  • Organisation éventuelle de formations ad hoc (cycle de projet, suivi/supervision, procédures de financement, instruments internes COOPI, questions transversales de protection, etc.)

Communication:

  • Appui à la production et diffusion des outils et produits de communication et de visibilité de COOPI au Niger (newsletter, fiches de projets, brochures, success stories, photos/vidéos, etc.) ;
  • Collecte de données et informations nécessaires en collaboration avec les équipes terrains pour alimenter les produits de communication.

Autres:

  • Participation aux réunions du Cluster Protection et Sub-cluster VBG, et aussi à l’Intercluster (ICCG) et autres réunions de coordination ;
  • Participation aux réunions de presentation de strategie et calls for proposal ;
  • Collecte, partage et archivage de documents de projets et autres selon les besoins :
  • Soutien à la mobilisation des ressources ;
  • Facilitation du partage des connaissances et du développement des compétences ;
  • Résumé et diffusion interne et externe des enseignements tirés de l'expérience et des bonnes pratiques du COOPI dans le domaine de la protection.

 

Profil du candidat

  • Diplôme Universitaire en Sciences Politiques/Sociales, Relations Internationales, Développement, International ou équivalent ;
  • Au mois 3 ans d'xpérience professionnelle pertinente dans des programmes de protection, protection de l’enfance ou dans un domaine apparenté ;
  • Forte compréhension technique de la protection et la protection de l’enfance en situation d’urgence ;
  • Expérience en rapportage, développement de projets, suivi et évaluations et communications (un plusieurs de ces domaines) souhaitable ;
  • Excellent niveau de communication écrit (capacités rédactionnelles) et oral en français requise ;
  • Capacités et compétences d’analyse ;
  • Habilité à travailler sous pression ;
  • Capacités de travailler en équipe et indépendant ;
  • Expérience de terrain dans le secteur humanitaire souhaitable, si possible en Afrique de l’Ouest.

 

COOPI se réserve la possibilité de clore un recrutement avant la date d’échéance de l’annonce. Merci de votre compréhension.

 

COOPI est une organisation non gouvernementale italienne, indépendante et laïque, fondée à Milan en 1965. Depuis plus de 50 ans, COOPI est engagée dans la lutte contre la pauvreté avec un soutien à long terme et une présence constante sur le terrain à côté des populations touchées par la guerre, les crises socio-économiques et les catastrophes naturelles. Les activités de COOPI visent à encourager le développement et à répondre aux situations d’urgence. En Afrique, Amérique Latine et Moyen Orient COOPI favorise l'accès à l'eau, ainsi que le droit à la santé et à l'éducation des communautés les plus pauvres.