Offres d'emploi

Chef(fe) de Base

marker Tchad

COOPI recherche un(e) Chef(fe) de Base au Tchad

  • COOPI met en œuvre des actions humanitaires et de développement au Tchad depuis 1994. Les premières interventions ont été réalisées à l’Est et au Sud du Tchad. Suite à la crise du Lac Tchad, les mouvements de population sont augmentés, et les effets indirects de la présence de Boko Haram au nord du Cameroun, au Niger et en Nigeria ont eu comme conséquences le déplacement des gens qui se sont installés dans le territoire tchadien. COOPI est intervenue dans la zone, entre 2015 et 2016, en coordination avec d’autres ONGs.
  • COOPI met en œuvre des actions humanitaires et de développement au Tchad depuis 1994. Les premières interventions ont été réalisées à l’Est et au Sud du Tchad. Avec le démarrage de la crise au Darfour, COOPI a renforcé progressivement ses projets le long de la frontière avec le Soudan et fut l’une des premières ONG déployées dans cette zone. COOPI a aussi mené des actions dans d’autres régions du pays afin de répondre aux différentes urgences humanitaires.
  • En termes de bailleurs de fonds, COOPI travaille principalement avec la délégation de l’Union Européenne, ECHO, la Coopération Italienne, la Coopération Suisse et les agences onusiennes, dont UNFPA, PAM, UNICEF.

La structure de COOPI au Tchad est composée par :

  • un bureau de coordination national à N’Djamena ;
  • une base dans la province du Sila à Goz Beida ;
  • une base dans la province du Lac à Bol ;
  • une sous-base dans la province du Ouaddai à Abeche ;
  • deux sous-bases dans la province du Lac à Baga Sola et Liwa ;
  • une base à Kousserie (Cameroun) .
  • Les principaux secteurs d’intervention actuels sont : l’éducation et la protection dont les violences basées sur le genre et la protection de l’enfance, la gestion de ressources naturelles, la prise en charge de la malnutrition, la santé maternelle et infantile, la sécurité alimentaire.
  • La situation sécuritaire dans le pays est très volatile et un plan de sécurité est disponible pour chaque base. Tous les expatriés en déplacement sont tenus à respecter les dispositions y contenues.

 

Responsabilités

  • Il/La Chef(fe) de base sera basé à Bol, sous la responsabilité directe du chef de mission.
  • Le/La Chef(fe) de Base supervise la coordination, la planification, la mise en œuvre et le contrôle des opérations d’urgence dans la Région Province du Lac. Il/elle est le référent Sécurité, et s’assure du respect des procédures par l’ensemble du personnel de COOPI dans la Province du Lac ;
  • Il/Elle est le garant de la redevabilité des interventions d’urgence de COOPI vis-à-vis des bénéficiaires et des donateurs. Elle est responsable hiérarchique des services supports – financier, administratif, RH, et logistique – de sa zone (suivi budgétaire, trésorerie, contrat, achats, mouvements, sécurité etc.) ;
  • Le/La Chef(fe) de base a des liens fonctionnels avec les chefs de projet, le coordinateur logistique et le coordinateur administratif, la chargée de programme de N’Djamena et les chefs des projets.

 

Logistique et achats

  • Achat : assurer la supervision des activités d’achat menées dans le cadre des projets, avec l’appui du responsable de la logistique, et conformément aux procédures de COOPI ;
  • Respect des procédures : s’assurer que le manuel des procédures de COOPI soit appliqué et respecté ;
  • Gestion de transport et des biens : superviser la logistique dans l’organisation du transport des biens et matériels de/à la base COOPI de Bol, Bagasola et Liwa ;
  • Gestion logistique : assurer la gestion logistique de la base de Bol et des sous-bases et des projets d’urgence dans la province du Lac Tchad ;
  • Contrôle et planification des approvisionnements : planifier et assurer l’approvisionnement base et projets ; assurer l’approvisionnement efficace et efficient des projets basés dans la Province du Lac Tchad ;
  • Gestion des approvisionnement et transport : coordonner avec l’équipe de N’djamena l’approvisionnement et le transport y compris le mouvement des agents et consultants ;
  • Inventaires : assurer la gestion des inventaires des projets d’urgence ;
  • Respect du règlement et gestion : garantir l’application des procédures en respects des règles internes et bailleurs ; gestion des biens et des équipements. 

 

Sûreté et Sécurité

  • Plan de sécurité : assurer le respect et de la mise en oeuvre stricte des procédures prévues dans le plan de sécurité pour tout le personnel de COOPI basé au Lac ; s’assurer que tout le personnel de COOPI comprend les responsabilités individuelles et collectives en matière de sûreté et de sécurité ; compléter et réviser le plan de sécurité tout le 3 mois.
  • Procédures COOPI : assurer la conformité des procédures locales aux lignes directrices sur la sécurité de COOPI et leur application efficace dans le contexte local ;
  • Gestion immédiate des incidents : assurer la gestion immédiate des incidents de sécurité pouvant survenir sur sa base et en avertir immédiatement la Chef de Mission ;
  • Relations institutionelles : au niveau régional, maintenir le contact avec d’autres centres de liaison de la sécurité des Nations Unies et des ONG à des fins de collecte et d’analyse de renseignements ;
  • Stratégie : contrôler l’environnement opérationnel afin de déterminer les niveaux de menace accrus et conseille la Chef de Mission des besoins quant aux mesures éventuelles à prendre.

 

Coordination humanitaire et partenariat

  • Participation aux réunions : assurer la coordination avec les autres acteurs humanitaires à Bagasola et Bol (UN, ONG, OSC, autorités locales et Gouvernement). A ce titre, participer aux réunions de la coordination humanitaire et informer la Chef de Mission des principaux points discutés pendant ces réunions ;
  • Actions d'urgence : coordonner les actions urgence de terrain avec les bailleurs de fonds et partenaires ;
  • Recherche de nuoveaux partenariats : identifier les partenariats possibles avec des ONG locales et des ONG internationales dans la Province du Lac Tchad.

 

Mise en oeuvre et gestion des opérations

  • Monitorage et gestion des programmes : in collaboration avec les chefs de projet et chargés de mise en œuvre, et sous la supervision des Chargés de programme assurer le développement des programmes en adéquation avec les engagements pris par COOPI envers les bailleurs de fonds ;
  • Gestion RH : contribuer au recrutement du personnel local pour les activités ;
  • Procédures et relations : assurer le respect des procédures et politiques de COOPI Tchad et des bailleurs éventuels.

 

Représentation

  • Représentation COOPI : représenter COOPI auprès des différents acteurs et mécanismes de coordination dans la Province de Bol. Elle représente COOPI auprès des autorités, bailleurs de fonds, partenaires, ONGI/N, dans sa zone d’intervention (Coordination avec les autres acteurs) ; faire part de l’énoncé de mission, de vision et des valeurs fondamentales de COOPI à tous les intervenants ;
  • Relation avec intervenants : établir une relation de travail efficace avec tous les intervenants ;
  • Transparence : maintenir des normes élevées de transparence dans toutes les transactions avec les partenaires.

 

Profil du candidat

Essentiels

  • Expérience polyvalente dans le domaine humanitaire, y compris dans la gestion de la sécurité du personnel, des partenaires et des bénéficiaires ;
  • Minimum trois années d’expérience de terrain à des postes similaires dans le cadre de réponses humanitaires ;
  • Expérience au minimum de 2 ans dans la chaine d’approvisionnement ;
  • Maîtrise du Français écrit et parlé ;
  • Respect des valeurs/mission COOPI.

 

Compétences transversales

  • Bonne compréhension des besoins en systèmes ;
  • Capacité de superviser la gestion financière des budgets ;
  • Solides expérience/connaissances en gestion du personnel ;
  • Bonne capacité d’établir des réseaux ;
  • Faire preuve d'une très bonne capacité organisationnelle et d'initiative ;
  • Capacité de gérer le temps et la charge de travail efficacement ;
  • Expérience reconnue de la gestion des conflits ;
  • Capacité de travailler efficacement au sein d’une équipe et d’encadrer une équipe ;
  • Excellentes habiletés en communications interpersonnelles ;
  • Sensibilisation aux différences culturelles ;
  • Excellente gestion du stress.

 

Souhaitables

  • Connaissance du contexte tchadien ;
  • Précédente expérience avec COOPI et connaissances de ses procédures ;
  • La connaissance de l’arabe.

 

COOPI se réserve la possibilité de clore un recrutement avant la date d’échéance de l’annonce. Merci de votre compréhension.

 

COOPI est une organisation non gouvernementale italienne, indépendante et laïque, fondée à Milan en 1965. Depuis 50 ans, COOPI est engagée dans la lutte contre la pauvreté avec un soutien à long terme et une présence constante sur le terrain à côté des populations touchées par la guerre, les crises socio-économiques et les catastrophes naturelles. Les activités de COOPI visent à encourager le développement et à répondre aux situations d’urgence. Depuis 1965, COOPI a réalisé plus de 1600 projets de développement et interventions d'urgence dans 63 pays, employant 55.000 opérateurs locaux et assurant un bénéfice direct à 100 millions de personnes. En Afrique, Amérique Latine et Moyen Orient COOPI favorise l'accès à l'eau, ainsi que le droit à la santé et à l'éducation des communautés les plus pauvres.