Tchad : la Journée Mondiale de l'Enfant africain remporte un grand succès
22-06-2018 | di COOPI

Tchad : la Journée Mondiale de l'Enfant africain remporte un grand succès

À N’Djamena (Tchad), plus d’un millier d’enfants et 95 invités ont participé le 16 juin dernier, à la célébration pour la Journée mondiale de l’Enfant africain organisée par la COOPI en collaboration avec l’UNICEF et le Comité pour la protection des mineurs. Cet évènement avait pour but d’aider à prendre conscience des conditions de l’enfance et soutenir non seulement la reconnaissance de certains droits mais également la protection des enfants vulnérables et la divulgation des mesures de protection de l’enfance au Tchad. Le thème de cette année, " Aucun enfant laissé-pour compte pour le développement de l’Afrique " s’inscrit parfaitement dans le cadre des objectifs et des actions que le projet de COOPI "Protection de l’enfance et promotion des droits des enfants et réduction des VBG au Tchad” , financé par l’ Union européenne, a mené pendant plus d’un an dans la capitale.

Au cours de cette journée, tous les enfants accueillis dans les différents centres de l’Union des associations pour la protection des enfants au Tchad (UAPET) ainsi que d’autres enfants accompagnés de leurs parents, ont participé avec grand enthousiasme aux différentes activités proposées. Le moment clou du programme fut l’intervention de différentes autorités et leaders politiques dont :

  • Le ministre des femmes, de la protection, de la petite enfance, de la solidarité nationale ;
  • Le maire du huitième district;
  • Le représentant du ministère de la justice ;
  • Le représentant du ministère de l’administration publique ;
  • Le responsable de la protection des mineurs de l'UNICEF;
  • Le directeur du service pour la protection de l’enfance.

Les autorités ont pu discuter de nombreux sujets autour du thème de l’enfance, comme les mesures de protection pour les enfants vulnérables, la reconnaissance au Tchad de certains de leurs droits et notamment le statut spécial des orphelinats et des refuges pour enfants vulnérables. Le président de l’UAPET a par ailleurs profité de cette occasion pour illustrer la situation des enfants qu’il avait constatée pendant sa visite à la prison d’Amsinéné, et présenter aux autorités et à leurs représentants présents à la cérémonie, toute une série de recommandations.

Par ailleurs, les nombreux enfants envoyés par les différents centres, au moins une vingtaine par centre, ont ensemble présenté leurs croquis, leurs poésies, leurs spectacles de danse et autres exhibitions. Un match de foot des enfants a ensuite été organisé dans l’après-midi pour clore l’évènement.

Le grand succès remporté par cette Journée est un excellent résultat pour les organisateurs et laisse espérer que la discussion collective autour de ces sujets sensibles permettra d’améliorer sensiblement la protection de l’enfance dans un proche avenir.